Parfums 14. Refuges / Refúgios

De juin à octobre 2021
Paris – Lisbonne / 14e édition

La 14e édition des Parfums de Lisbonne est consacrée aux Refuges / Refúgios

Le refuge est le lieu où l’on se met en sûreté pour échapper à un danger qui menace, qui permet de se mettre à l’abri, de se mettre en sûreté. Nous aspirons tous à un lieu de repli frileux, « dans une époque dure et désorientée, une base arrière où l’on peut se protéger, refaire ses forces, se souvenir de ses désirs. Dans l’ardeur que l’on met à se blottir chez soi ou à rêver de l’habitation idéale s’exprime ce qu’il nous reste de vitalité, de foi en l’avenir. »

A l’instar de Mona Chollet, nous explorerons l’espace (domestique et public) comme une odyssée, sorte de ligne de fuite et d’arrivée faite d’existences pendues à des devenirs incertains. Nous verrons comment ce monde que l’on croyait fuir revient par la fenêtre.

Graça Dos Santos

La 14e édition des Parfums de Lisbonne vient marquer une étape symbolique pour un événement désormais arrivé à maturité. Prévue en 2020, elle n’a pas pu se tenir, seule interruption (pour cause de pandémie) depuis sa création en 2007. Depuis 14 ans, au fil des rencontres et des échanges, le festival s’est épanoui. La programmation des samedis de juin s’est élargie dans le temps et dans les lieux. Le festival s’est défini par le croisement des cultures, des publics, des langues, des espaces géographiques… Et en 2021, nous maintiendrons cet événement, imprégné des liens entre deux pays et cultures qui n’ont cessé de se renouveler au fil des années, et qui est toujours très présent dans le quartier de l’Horloge. La clôture du festival aura lieu, pour la première fois, à la bibliothèque de la Faculdade de Letras de l’Universidade de Lisboa. Une section « L’after festival : ça déborde ! » a été ajoutée avec des dates exceptionnelles en août et en octobre.

La programmation, adaptée selon la situation sanitaire, privilégiera événements et performances en extérieur, les séances autorisées en intérieur suivront les consignes de distanciation :  cinéma, danse, musique, théâtre littérature poésie…. Elle sera actualisée au fil des événements ici

Parfums 13. Ostinato

Du 23 mai au 18 juillet 2019
Paris – Lisbonne / 13e édition

En musique, un ostinato est un motif ou une phrase qui est constamment répété. La répétition d’une séquence mélodique et/ou rythmique suggère donc l’obstination, l’insistance. Ostinato sied bien au festival Parfums de Lisbonne tant il faut de persévérance pour maintenir un événement culturel sans interruption depuis 13 ans, entre deux capitales européennes. Ostinato – nul besoin de traduction ce qui donne au terme choisi un sens polyphonique au-delà des idiomes, idéal pour un festival d’urbanités croisées.

Ainsi en 2019, sous l’étendard de l’ostinato, nous maintiendrons cet événement, imprégné des liens entre deux pays et cultures qui n’ont cessé de se renouveler au fil des années, et qui est toujours très présent dans le quartier de l’Horloge. Un cycle de cinéma est organisé avec le cinéma MK2 Beaubourg. La clôture du festival aura lieu à la Livraria Ler Devagar –LX factory, à Lisbonne.

Graça Dos Santos.

Dans le cadre des Commémorations du centenaire de l’enseignement de la langue portugaise en Sorbonne (1919-2019)

 

Parfums 12. À contre temps / Em contratempo

Du 2 juin au 19 juillet 2018
Paris – Lisbonne / 12e édition

« Échapper au confinement de l’apparente évidence »

« Apprendre une langue en sus de sa langue maternelle, en pénétrer la syntaxe, c’est ouvrir une seconde fenêtre sur le paysage de l’être. C’est échapper, ne serait-ce que partiellement, au confinement de l’apparente évidence, de la pauvreté intolérante d’une lunette à un seul foyer et monochrome, si corrosive précisément parce que l’on n’en pas conscience » (Steiner, 2002, 124).

Compagnie bilingue français/portugais, Cá e Lá n’a de cesse depuis 35 ans de jouer sur les passages entres les cultures et les langues. Depuis 2007, elle organise Parfums de Lisbonne, un festival d’urbanités croisées entre Paris et Lisbonne. L’événement est sans aucun doute une autre « fenêtre sur le paysage de l’être ».

« Échapper au confinement de l’apparente évidence », voilà le thème de la 12e édition des Parfums de Lisbonne dont le lancement aura lieu au Quartier de l’Horloge le samedi 2 juin, avec des partenariats et collaborations ancrés et renouvelés qui font du festival un évènement tout autant local qu’international.

Intitulée « À contre temps / Em contratempo », du 2 juin au 19 juillet, l’édition 2018 du festival s’attachera à l’œuvre d’artistes dissonants, qui se démarquent de l’ensemble et du consensus. Performances, installations, séances de lecture, petits formats en extérieur et dans divers lieux proposeront au spectateur d’écouter et de voir des paroles d’auteurs sortant du lot.

Cet événement, imprégné des liens entre les deux capitales européennes qui n’ont cessé de se renouveler au fil des années, est toujours très présent dans le quartier de l’Horloge. Il s’inscrit, dans la programmation du Festival Nomade de la Mairie du 3e arrondissement, du 36e Marché de la Poésie à Paris et aussi cette année dans le cadre des 20 ans du Pacte d’amitié Paris-Lisbonne. La clôture du festival aura lieu à la Livraria Ler Devagar –LX factory, à Lisbonne

Graça Dos Santos